Pilot

c

GJUYFFGHDCJU


Ce qui m'a décidé à tester le pilot de No ordinary family, c'est le genre fantastique, un genre que j'affectionne. J'avais donc des attentes assez précises. Or, elle ne sont pas toutes réalisées. Vous me direz, tant mieux, l'imprévisible, c'est bien aussi. Finalement, comme vous le voyez ma note n'est pas mauvaise, mais elle n'est pas très bonne non plus. Si j'avais dû juger la première partie de l'épisode, je n'aurai mis qu'une seule étoile. La situation initiale a été négligée, c'était trop rapide. Je m'explique, soit on choisit de carrément commencer par l'action, et de revenir dans le passé un peu après, technique vue et revue. Soit on prend le temps de décrire le mode de vie avant le bouleversement. No ordinary family, pour ne pas faire de jaloux, n'a pris ni l'un, ni l'autre. Ce qui nous laisse un peu sur le cul. C'est le principal reproche que je lui fais. En plus de cela, la narration ''séance chez le psy - regards caméra'' me semblait bien trop basique et banale. Certains clichés ne nous sont pas épargnés (la scientifique très occupée qui ne s'occupe plus de sa famille, la seule différence c'est que ce rôle est d'habitude réservé aux hommes, honneur donc, puis le compagnon qui lui, ne réussit pas, et se contente d'attendre son retour à la maison, tard le soir, l'ado en rébellion qui passe son temps sur son téléphone et le fils incompris). Alors comment tout cela mérite quand même deux étoiles ?

Grâce aux acteurs ! C'est un plaisir de retrouver Julie Benz & Autumn Reeser. La première était récemment de passage dans Desperate Housewives avec le rôle de Robin, une stripteaseuse lesbienne, un rôle éphémère mais bien sympathique.  La seconde est de retour après l'arrêt de l'excellent The OC avec le rôle de Taylor Townsend, un personnage qui restera un des plus réussis de la regrettée série. Ces deux femmes sont pétillantes et Julie Benz est plus charismatique que jamais. Surprise, son partenaire est joué par Michael Chiklis (la chose dans les 4 fantastiques), je n'aurai jamais cru que ces deux là joueraient un jour en tant que mari & femme mais le duo fonctionne, je trouve. Ces trois rôles rattrapent ceux des enfants joués par Kay Panabaker (la soeur de Danielle et qui a ... 20 ans ?! & Jimmy Bennet) qui sont plus têtes à claques qu'autre chose. Quelles caricatures d'adolescents ! Je sais, ne pas entièrement se fier au pilot mais si ça continue comme ça ... AU SECOURS ! Ce qui peux aussi me décevoir à la réflexion, c'est les pouvoirs pas vraiment originaux (la télépathe, comme dans Heroes avec le policier mais aussi dans Charmed, puis récemment Vampire diaries ...), la rapidité (les 4 fantastiques, non ?), la surpuissance (Oh, les 4 fantastiques !). Espérons qu'ils en fasse quelque chose de différent mais avec les histoires d'enquêtes, ça risque fort de ressembler à Heroes et -rappellons-le- Heroes a fait un naufrage chez les Américains. Ce qui fait, en autre, que No ordinary family, selon moi, ne dépassera pas les 4 ou 5 saisons. Ce qui n'est pas toujours un point négatif, je le reconnais. Je me fais rapidement une idée du devenir des séries, j'arrive rapidement à savoir si elles vont me plaire ou non, avec NOF, j'hésite. Si je tiens en compte, le début de l'épisode, seulement, je m'arrêterai ici mais la suite de l'épisode m'a convaincue de continuer. Je le ferai donc histoire de vérifier ce qu'est vraiment No ordinary family, un show pour les ados qui aiment le fanstastique ou un show plus adulte avec des histoires plus consistantes ? Une bonne chose, déjà, que ce ne soit pas signé The CW.

HYFYI VGHFIU


 

Conclusion : Ni un coup de cœur, ni un coup de gueule. J'attends de voir si oui ou non, l'intrigue ''policière'' attirera mon attention, car elle a déjà l'air majeure dans l'histoire. Globalement, ça manque de style pour l'instant.