There goes the neighborhood
Let the right one in
Under control
Miss mystic falls
Blood brothers
Isobel
Founder's day

cccc

FVJYCFYFO


Episode 16 : Le rendez-vous Elena/Stefan & Matt/Caroline était sympathique et a permis d'inclure un peu ces personnages secondaires, bien trop sous-exploité. Même si cela n'a pas eu tellement d'impact en ce qui concerne la suite. J'aime davantage la relation naissante entre Jeremy & Anna, qui ne me plaisait pas du tout au début. Finalement, ça sert bien au reste de l'histoire, on ne sort pas trop de l'univers vampirique. En plus, l'idée de placer des vampires comme un clan communautaire dans la maison d'Anna me plait bien également. Les personnages ne sont pas aussi agaçants que je l'aurai cru. Leur association avec Damon rend le personnage encore plus intéressant qu'il peut l'être par moments. J'aime bien l'actrice qui incarne Pearl, elle a une classe qui fait très ''Vampire''. Par contre, je trouve l'intrigue de Katherine, à la fois trop effacée et trop présente. On en parle, on en parle, mais il n'y a pas trop de substances auxquelles se raccrocher. Et puis il y a l'histoire de la relation entre Damon & la mère de Matt. Haha sacré Damon. Attention à trop vouloir le rendre ''bad boy'', on anéantit ses chances de former un couple attachant avec Elena et nous savons, bien évidemment, que c'est un des buts premiers des scénaristes.
Episode 17 : Jeremy veut être un vampire pour se rapprocher d'Anna. Certainement, une façon de signaler un futur problème qui se posera entre Elena & les frères Salvatore. C'est d'ailleurs bizarre que l'on nous ait pas encore embêté avec ça. Mais c'est tout de même préférable à un remix entre nos deux amis, Edward & Bella (saisissez cette sorte d'ironie.) Le kidnapping de Stefan est une nouvelle opportunité de rapprocher Damon & Elena. Pour moi, la série se concentre sur leur duo à eux, et non celui que l'on veut nous faire croire : Elena & Stefan, qui ne sont pas vraiment attractifs ensemble. En dehors de ça, je trouve que le sujet est bien amené. Alaric n'est pas si inutile que l'on pourrait le croire et sert beaucoup aux intrigues vampiriques. J'ai bien aimé, vraiment, la scène de Caroline, qui découvre le corps de Vicky, storyline qui revient donc à l'ordre du jour. Cela m'a beaucoup plu, j'avais aimé ce personnage et sa mort me semblait prématurée. J'ai été satisfaite du rappel. Cet épisode marque un tournant dans l'affaire Stefan, qui devient plus ''sauvage'' en gros, moins niais et statique.
Episode 18 : Stefan est au centre de ces derniers épisodes. Il boit enfin du sang humain. Je dis enfin, parce que c'est quelque chose qui lui pendait au nez à moins de rester le bon vieux Stefan Salvatore pépère. Encore une occasion réunissant le duo Elena & Damon. On intensifie, c'est pas plus mal, on attend plus qu'il se passe quelque chose. Avec pas mal d'impatience. Arrive l'oncle John Gilbert (David Anders, rescapé de Heroes), qui apporte lui aussi quelque chose d'inquiétant à l'histoire. On n'a du mal à le classer, est-ce un gentil ? un méchant ? On pense au parallèle avec Damon. Avec qui il forme un duo détonnant, prêts à s'entretuer comme à s'aider. L'histoire secondaire concerne Tyler & la mère de Matt, ouais super. On aperçoit juste Melinda Clarke à nouveau, que j'apprécie beaucoup mais c'est le seul intérêt, on s'en moque et ce n'est pas assez développé pour s'attarder dessus. Pendant ce temps, Jeremy fait le vilain et pique le journal intime de sa sœur. Ça permet de l'introduire davantage encore dans ces histoires de sang et c'est sans doute là le principal but de ses journaux, pas irremplaçables. Enfin, on évoque de plus en plus la mère biologique d'Elena, point qui m'intéresse. On sait que celle-ci ne va pas tarder.
Episode 19 : Un épisode très sympathique se focalisant sur une élection annuelle de ''beauté'' enfin un truc du genre. J'aime bien le fait que ça remette certains personnages secondaire, comme Caroline à l'ordre du jour. De plus, Damon remplace Stefan, peu à peu dans la vie d'Elena. Cela est amené de façon discrète, mais assez flagrante pour que l'on attende cette relation de pied ferme. Astucieux. Bonnie, s'étant faire récemment plus discrète, revient doublement agaçante. J'avoue ne pas avoir tellement suivi. L'aperçu d'un Stefan se comportant comme un Damon m'a bien plu. Inverser les rôles le temps de quelques minutes n'était pas une mauvaise idée. Le final de l'épisode était efficace.
Episode 20 : Episode flash-back. Intéressant, riche en informations mais pas aussi plaisant qu'un épisode ''habituel''. Le décès de Pearl m'a fait un peu bouder, je l'appréciais avec sa tribu. Mais les décès sont toujours bien amenés dans cette série. On sait que ça sera utile et que ce n'est pas question de se débarrasser. L'histoire de haine entre les deux frères me parait assez grotesque quand on en connait la raison ; enfin ce n'est pas aussi dramatique que je le pensais.
Episode 21 : La mère d'Elena arrive en ville. Rapidement, elle est confrontée à sa fille, Elena. J'ai été surprise par ses réactions, que j'ai totalement approuvé. Je craignais au départ un truc gnan gnan qui n'est pas arrivée. Tant mieux ! Le lien avec l'oncle Gilbert est très très intéressant. Episode également concentrée sur une alliance avec Bonnie, qui remonte un peu dans mon estime même si je ne suis pas attachée à l'actrice qui l'interprète. La relation entre Damon & Isobel m'a beaucoup surprise. Décidément celui-là ... Au final, il s'est rattrapé. C'est préférable vis à vis d'Elena. Au final, Isabel est un peu de ces personnages ambigus, comme je les aime, mais elle repart aussi vite qu'elle est arrivée en laissant une bombe derrière elle. Deux même. Les sentiments de Damon (très bien introduits, mettant le doute ... parfait) & la parenté entre Elena & l'oncle Gilbert. L'épisode s'achève par une autre révélation la trahison de Bonnie.
Episode 22 : Passons sur les guéguerres entre frères & sœur et amis, qui n'apportent pas grand-chose ici ... L'intéressant reste l'identité du père d'Elena ainsi que l'incendie contre les vampires de la ville. En bref, un épisode réussi, très réussi. Pas mal de suspense, de l'action, du rythme qui s'accorde bien avec. La fin de l'épisode est des plus réussie. Katherine fait enfin son apparition, excellent moyen de la faire apparaitre en jouant sur sa ressemblance avec Elena. La saison 2 s'annonce prometteuse. Mais peut-être pas pour le père d'Elena ... Et puis comment éviter de mentionner le fameux rapprochement entre Elena & Damon. Que c'est cruel de nous montrer ça en montrant par la suite, qu'il s'agissait en fait de Katherine ... Mais vaut mieux ça. Que ça dure encore un peu.


IOH HGUIGBVLO


 

Conclusion : Une fin de saison classant The Vampire Diaries dans le rang des séries les plus entrainantes du moment (particulièrement si on compare aux autres séries signées The CW.)