29 janvier 2011

Nikita [1X03]

Kill Jill

ccccc

gkugvhvk


Aaah ... Nikita ! J'ai fait une longue pause avec la série. Une pause incompréhensible tant je me plais à visionner ces épisodes. Quel plaisir de ne pas avoir à se soucier de toutes sortes de crédibilités comme dans des séries à la Desperate Housewives. Simplement parce le genre ne se prête pas au réalisme et ça fait un bien fou. Oui, car comment concevoir qu'une femme si frêle que Maggie Q (nom facile à retenir au moins) puisse venir à bout de dizaines d'hommes entrainés au combat ? etc ... les invraisemblances ponctuent les épisodes. Mais le rythme fait presque tout oublier. Je me prends également d'affection pour les personnages. Je le repète, le fait que ce soit majoritairement des femmes, me plait beaucoup, c'est si rare ... J'imagine que c'est parce que The CW est majoritairement suivi par des filles qui auraient réchigné à suivre des bastons d'hommes. C'est pas mon cas mais j'apprécie cette originalité (non, ici, les femmes ne font pas joue joue avec du maquillage et des sacs de luxe.) Bon, je ne compte pas ici écrire une thèse sur la parité des sexes, rassurez-vous. J'aime particulièrement les personnages du centre : Nikita & Alex. Je trouve Maggie Q très charismatique, elle dégage quelque chose de rassurant, vraiment et elle est convaincante. On peut lire de la maturité dans son regard qui correspond à Nikita. Lyndsy Fonseca me semble aussi à sa place, elle a un regard assez dur qui colle avec son personnage ''d'apprentie'', de rebelle. J'ai peut-être plus de mal avec Shane West, sans que cela me gêne outre mesure. Sans doute, parce que je vois toujours en lui, l'acteur du film ''Le temps d'un automne'', film que je n'aime pas du tout (sans m'étendre davantage.) Le plaisir de retrouver Melinda Clarke (Aaah Julie Cooper ... !) reste intact à chaque épisode.

Parlons de l'épisode en lui-même. Alors que la structure ''quelqu'un à sauver / épisode'' aurait facilement pu me déplaire, pour un manque d'approfondissement, j'avoue accrocher à ces histoires. Ici, il s'agissait de Jill, une journaliste s'apprêtant à lâcher une bombe à propos d'un trafic de drogue aérien. Je pourrai reprocher le fait que le camp ennemi soit peu exploité, on se concentre davantage sur l'innocente journaliste (mais le format de l'épisode explique cela), l'histoire est parfois brouillonne, beaucoup de personnages, ce qui fait que l'on ne sait plus si ''lui'' on l'a vu, ou si c'est un nouveau, etc ... Ça me gêne de temps en temps. J'espère vivement que les futurs épisodes exploiteront les personnages déjà présents en eux-mêmes. Je veux en savoir plus sur Michael et sa relation avec Nikita. Ainsi que sur Alex, sur sa relation avec son mentor également. Et sur Amanda, pourquoi pas. Mais Nikita reste avant tout une série d'action. J'en suis consciente.

vhyvfu vvfkug


 

Conclusion : Nikita satisfait mon besoin d'adrénaline par procuration.

 

Posté par w0wstella à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Nikita [1X03]

Nouveau commentaire