No ordinary ring

cccc

bhjv vjcbhjv


La perspective de continuer le visionnage de No ordinary family ne m'enchantait guêre. Pourtant ce troisième épisode est une bonne surprise ; preuve que je ne suis pas encore fâchée avec cette série jusqu'à présent trop moyenne. J'ai récemment lu que la série était un Heroes à la sauce Disney. Cette phrase a mis le doigt sur ce qui m'empêche de m'être 1 ou 2 étoiles de plus à cet épisode et à la série dans sa globalité. Ces épisodes sont plein de bons sentiments, la violence est restreinte voir inexistante. Le contexte familial impose cela ; la série est censée être regardée en famille. Oui mais voilà, ce n'est pas suffisant. On risque de s'ennuyer fort. Afin de contrebalancer ce défaut, on nous sert des personnages attachant (trop ?) avec notamment deux personnages secondaires qui apportent une certaine légéreté. Donc, oui, les interprétes ont pour la plupart un certain charisme (la fan de Taylor Townsen a parlé !)

L'épisode démarre par un mariage auquel les Powell se rendent. Mais bien sûr, ceux-là semblent attirer le danger puisque des cambrioleurs arrivent et volent la bague de Stephanie. Inadmissible. Jim se donne alors pour mission de rattraper les voleurs aidé par son ami Georges. Une intrigue peu marquante amsi sympathique à suivre. Les Powell forme un couple attachant, il s'aime et ne se sépéreront sans doute jamais ; le message est subtilement passé par cette histoire de bague ainsi que la fin de l'épisode, meilleuse mais agréable. Pendant ce temps, Stephanie a sa propre intrigue. Pour une recherche, on veut prendre son sang. Sauf que celui-ci est rempli de mauvaises globules qui révéleraient sa nature. Katie prend donc l'iniative de donner le sien sauf que Stephanie l'a déjà donné par le passé et que la comparaison les grillerait. Ainsi, alors que son mari arrête des voleurs, Stephanie va ''cambrioler'' son propre lieu de travail. Parallèle sympathique mais finalement pas vraiment intéressant en ce qui concerne ce hold-up de sang. Seul le fait que Katie y soit intégrée était distrayant. La fin de l'épisode signale toutefois que la ruse n'était pas si rusée. Sauf que d'après ce que j'ai compris, le patron de Stephanie est déjà au courant de sa particuliarité. Tout ça pour dire que ça ne me passionne pas ; je ne me pose aucune question, je me contente de suivre.

Les intrigues des personnages sont finalement assez cloisonnées puisque les enfants suivent leur propre chemin. Daphne, télépathe, commence à passer pour quelqu'un de bizarre auprès d'une de ses amies. Celle-ci a donc envie de lui révélèer sa nouvelle nature. Toutefois, ses parents sont contre et tentent de combler son besoin de se confier en amenant Katie & Georges à la maison. C'est clairement ma partie préférée de l'épisode. J'aime bien ces personnages et j'espère les voir de plus en plus s'intégrer dans le paysage. La partie de Georges qui apprend la danse à Jim n'était pas trop mal non plus. Daphne est mêlée aux histoires de son petit frère, dont j'ai fini par (encore) oublier le nom. Celui-ci attire pas mal de personnes depuis son soudain génie. Une fille de sa classe se rapproche un peu de lui et bam, dans le mile, il tombe amoureux. Il sollicite alors sa soeur afin de connaître le ressenti de la demoiselle sur lui. Pas de chance, c'est négatif. Là encore, la scène de confidences entre Daphne & Georges était amusante. Celui-ci lui conseille d'enjoliver la vérité. C'est ainsi que le pauvre garçon se retrouve à apprendre l'hébreu inutilement. Une petite storyline assez sympathique à l'image du reste. Ces personnages d'adolescents me sont bien plus digne d'intêret qu'au départ.

                    cyujgc vjc


 

Conclusion : Un show souffrant d'une sympathie trop mieilleuse, semblant toutefois se bonifier.