De Moments Later

à A person of interest.

ccccc

VKIVC VGOUIGH


Si je suis méchante avec Desperate Housewives , je suis gentille avec Pretty Little Liars. Pourquoi ? Eh bien parce que j'ai l'impression d'assiter à un show maitrisé par ses scénaristes. Les informations sont peu à peu distaillées, mais on l'aura compris, la fin du mystère de ''A'' n'est pas pour la saison 1. Ainsi, les épisodes prennent plus soin d'évoquer la vie personnelle de chaque personnage, plutôt que le mystère de la série. Pour moi, ce n'est pas une mauvaise chose. J'adhère complétement à cette décision.

On avait quitté la série lors de l'accident d'Hannah qui faisait office de cliffhanger. Directement, on nous livre un coupable : Noel. Je n'ai jamais cru à cette hypothése, ce n'était qu'un lycéen qui débarquait par hasard et surtout utile à l'histoire entre Aria & Ezra. Ses tentatives de chantages été un bon booster pour les deux autres mais ça n'a pas eu l'effet escompté., dommage, je pense que le point faible de la série est de ne pas avoir suffisamment d'audace, parfois.Le ''départ''  de Noel ne m'a pas attristé. Ca se voyait qu'il n'était pas destiné à rester dans la série. On évoque également le cas de Lucas ; amoureux transis d'Hannah. Ca aurait été bien tant qu'à faire, de la faire craquer sur lui au final, même si c'est du déjà-vu et revu. Finalement, ce n'est pas plus mal. Pendant ce temps, Emily n'a rien à faire de tout ça, elle choisit ce moment là pour avouer son homosexualité à ses parents. J'ai trouvé ça plutôt rapide, est t-elle sûre de tout ça ? N'est t-elle pas plutôt en phase de réflexion ? C'est un choix courageux qu'elle a fait et qui finalement, fait bien avancer son histoire. Les réactions de ses parents sont intéressantes, je pensais que le père le prendrait mal, il se trouve que c'est la mère. A suivre. Quant à ma préférée, Spencer, ses problèmes de famille l'occupent beaucoup. Sa soeur s'est mariée discrétement avec le suspect Ian. Ca part en déconfiture tout ça. C'est sans doute l'histoire qui me lasse le plus. Je note également que le personnage de Mona remonte peu à peu dans mon estime. Elle parait moins superficielle qu'au départ, ce qui arrange sa caricature du début.

L'épisode suivant traite de la vidéo compromettante de Ian en compagnie d'Alisson qui a été envoyée aux filles. Personnellement, je me fous presque de qui l'a tué. Je m'intéresse davantage au corbeau ''A'' mais j'espère que le personnage est le même pour les deux cas. L'hypothèse de Ian me déplait, puis on sait tous que le coupable idéal n'est jamais le bon. En tout cas, on s'éloigne de l'hypothèse de Toby. Mais un revirement de situation n'est pas impossible. Pour l'instant, il est inocenté et il se rapproche de Spencer. L'idée me plait beaucoup. C'est la partie qui va le plus m'attirer dans ces derniers épisodes. Si l'enquête progresse, c'est grâce à eux deux uniquement. Malgré le faux espoir de la chambre 214, qui est d'ailleurs assez inutile au final dans l'intérêt de A, plus dans celui de la relation entre Toby & Spencer. Quant à Jenna, j'aimerai que les scénaristes soient moins avares de réponses en ce qui la concerne. Quelle est exactement la nature de ses relations avec Toby ? Je ne sais pas si il s'agit ici de mon manque de compréhension (honnêtement, ça me la foutrait mal) ou si ça reste bien un mystère.

VGBOU vhgiu

Finalement, le côté risible des épisodes reste celui d'Emily, qui m'ennuie comparé aux autres. Maya est ainsi envoyée en cure de desintox (la mère d'Emily a trouvé de la drogue de le sac de la petite amie de sa fille.) On s'en débarasse et on la remplace assez vite par une nouvelle, Paige, qui est la rivale d'Emily à la piscine et qui se révèle lesbienne. Pour moi, c'est de la pure facilité. Regardez dans les séries à quel point c'est dingue que tout le monde devienne homo quand il y a justement un ou deux homos dans les parages. Ce n'est pas excellent mais ça se laisse suivre finalement ... Quant à Hannah, j'ai beaucoup aimé la partie où elle obeit à A au doigt et à l'oeil pour récupérer de l'argent volé. De la belle manuipulation, qui l'humilie et la fait jouer avec les sentiments des gens qu'elle aime. C'était très jouissif à suivre. Mais cela n'a pas mis assez la pagaille selon moi. On aurait pu l'étendre aux autres personnages. Mais justement, le fait que ca ne soit que par Hannah veut peut-être dire que A l'a elle, justement, dans le collimateur en particulier. C'est une piste intéressante à explorer. J'aime lorsque A se montre si perverse. Je peux, par contre, pousser un coup de gueule contre Ezra & Aria, qui deviennent assez ennuyants. Ils tournent autour du pot, ressassent, se méfient alors qu'aucun véritable ''danger'' ne se profile devant eux. J'aimerai que ça bouge. Puis qu'Ezra soit moins gentil. On les voit beaucoup sans qu'il se passe grand-chose, ce qui fait que je ne m'attache pas véritablement à leur couple. Et que c'est bien embêtant.

J'ai beaucoup aimé l'épisode 19, qui est pourtant assez décrié parmi les autres blogs critiques que j'ai pu lire. On déplore le fait qu'il soit beaucoup axé sur les relations de couple alors que le season finale approche. Eh bien moi, je dis tant mieux. Moi aussi je veux des réponses, mais je sais que le mystère va de cette façon, durer quelques saisons, et que combler le manque d'infos par les couples est un moyen de l'instaurer encore davantage. Plutôt cela que révéler l'identité de A à la fin de la première saison et ne plus savoir quoi raconter aux prochaines saisons. Par contre, je suis d'accord sur le fait, qu'il ne faut pas totalement oublier ce mystère et que des réponses sont nécessaires. Avoir le point de vue de la police aurait pu être intéressant, parce qu'on dirait que ce n'est pas une priorité pour eux et qu'ils n'ont aucune piste excepté des adolescentes. C'est pauvre, surtout quand on sait ce qu'il se passe avec A. D'ailleurs, pourquoi ne pas en informer la police ? Quant aux histoires de Ian & Melissa, ça commence à m'exaspérer. Melissa, j'ai envie de la secouer. Elle est vraiment idiote. Parlons des relations de couple, justement. J'aime également pas mal la relation entre Hannah & Caleb, la scène de la douche est particulièrement réussie. J'aime bien, c'est simple, basique, mais ça marche. J'en demande pas plus que ça. Même si j'espère toujours être surprise. Par contre, je suis déçue de le voir tremper dans des affaires louches comme le laisse indiquer son appel téléphonique final. En ce qui concerne, Aria & Ezra, je suis extrémement déçue de ne pas avoir assister au récit d'Aria, on ne les voit qu'après, posés. Scène donc inutile.

VKIGBILVKUGVUO


 

Conclusion : Un guilty pleasure qui fonctionne. Il fait son travail : ni plus, ni moins de ce qu'on lui demande.