De With you i'm born again

à

Song beneath the song.

ccccc

CCCCC


La saison 7 de Grey's Anatomy semble être celle des expérimentations. En plus d'être bonne, elle nous offre un épisode documentaire (très réussi), un épisode ''en direct'' (réussi) et un épisode musical (moins réussi.) Cela permet de sortir d'une routine épisodique. J'aime beaucoup et j'espère que l'on nous réserve d'autres surprises du genre. Mais loin de moi l'envie d'avoir l'impression de regarder Glee, une nouvelle fois. Le début de cette saison 7 était un challenge à relever pour les scénaristes. Comment ne pas gâcher le season final de la saison 6 ? Je pense pouvoir dire qu'ils s'en sont très bien tiré. Une nouvelle fois. Le risque était de rendre l'atmosphère très lourde avec les déprimes et depressions de chacun depuis la fusillade. L'épisode 1 s'en sort par la pirouette ''Quelques semaines plus tard''. Les séances traditionnelles schez le psy ont plutôt réussies. Certains s'en sortent très bien car ils n'ont été que spectateurs (Callie, Arizona, Teddy ...), d'autres restent marqués mais efficaces (Jackson, April, Lexie ...) et d'autres font face à leur traumatisme (Christina, Meredith, Alex ...) On passe ainsi de la comédie au tragique. Là où Desperate Housewives échoue, Grey's Anatomy détonne. Le trauma de Derek est celui qui m'a le moins convaincu. Cette histoire de vitesse me semble ridicule surtout traitée en surface comme ça. Bon, Meredith a eu la bonne réaction : Le laisser passer une nuit en prison pendant que tout le monde s'amuse. Le mariage de Christina & Owen est arrivé comme ça, sans être préparé. En même temps, nous avons déjà vu sa précédente préparation de mariage ne pas aboutir, ça veut peut-être dire que ce n'est pas fait pour elle. J'ai particulièrement aimé le personnage d'April lors de cette grande partie de la saison 7, l'épisode 3 nous en apprend plus pour elle (intimement) et l'épisode y répondait bien (Superfreak.) Par contre, si il y en a bien un qui m'ennuie, c'est Alex. Autant je l'adorais précédemment ; maintenant je ne peux plus le supporter, c'est un bloc de granit par lequel plus rien ne passe. Rien de rien. Le rapprochement de Christina & Derek était par contre une bonne chose. J'attendais ça depuis longtemps ; deux proches de Meredith qui se parle à peine, c'était dommage. Et puis leur moment à la pêche était utile et reposant. Quant à Jackson, il n'est pas essentiel dans l'hôpital ; on l'associe de temps en temps à qui on peut (Teddy, puis Lexie.) Mais c'est loin d'être captivant.

CCCCC

En dehors des expérimentations, la saison 7 est également la saison des ''envies bébé''. Je n'ai pas forcément de voir Meredith & Derek avec un gamin dans les pattes et encore moins Christina & Owen (quoique Christina avec un bébé, on en sourit d'avance.) Cette histoire de fausse-couche a été bien menée sans être chiante et encombrante. Visiblement, les problèmes de fécondations sont monnaies courantes dans les séries de Shonda Rhimes. J'ai préféré suivre le trauma de Christina (à la fois drôle et triste et qui lui permet de consolider des relations avec Derek et Callie notamment) Lexie qui se sert de l'amour de Sloan dans une intrigue médicale était vraiment pas mal aussi. Quant à Stark (un ancien d'Ally McBeal) en remplacant d'Arizona, cela permettait de changer puisque les deux médecins sont diamétralement opposés mais je n'en vois pas l'intérêt jusqu'ici sauf si on continue de l'associer à April pourquoi pas. Même si j'ai tendance à penser que la série commence à avoir trop de personnages. D'accord, ils sont bons mais ils prennent trop de place et empêche tout autre développement comme ceux des personnages phares et les patients, plus transparents que jamais. Ce n'est pas le centre majeur de la série, mais ça reste appréciable à suivre et ça manque. Néanmoins, on tente de nous en infliger un par Teddy, qui décide de se marier en vu d'une arnaque à l'assurance. Osé, mais sous exploité. Dommage. Puis ontsent déjà arriver le coup du ''finalement, on s'aime. Tant mieux, on est déjà mariés !'' Un mot sur l'épisode de la fusillade ''bis'' où les docs doivent traités des lycéens atteints. Les parallèles, bien que pas toujours subtils, étaient intéressants et rien de tel pour ''clore'' cette sale période. J'ai par contre trouvé le retour de Christina, un peu simpliste. Quant à la grossesse de Callie, fallait s'y attendre et je n'aime pas vraiment cette perspective. Le trio Callie/Mark/Arizona est pourtant drôle mais je pense que la lourdeur va en découler. Où placer un bébé là-dedans ? Je vais être méchante et politiquement incorrecte mais ... je pense que le fait de le perdre serait mieux. Seulement, en plus de Meredith, ça serait lourd. Donc ... nous sommes dans une impasse. On offre enfin en Alex une potentielle petite amie, Lucy, obstrétricienne de Callie. Je n'aime pas tellement ce personnage (un de plus) ni l'actrice Rachael Taylor ; j'aimerai voir Alex avec quelqu'un d'autre. April, ça serait cocasse (il a faillit la déflorer après tout et s'est conduit comme un con, pour changer.) Je ne sais pas trop pourquoi on nous a ressorti Tchatcher Grey si ce n'est pour avoir un nouvel aperçu de la situation familiale de Meredith, que j'aime beaucoup suivre personnellement tant elle se rapproche de ma famille à moi. C'était pas mal à suivre mais peu utile en fin de compte. Le cas twitter était également peu utile ; c'était fun (''top tendance'', comme diraient les voix off des magazines sur M6) et c'est tout. Mais beaucoup de choses se passe au Seattle Grace Mercy West, la femme du chef, Adèle est admise à l'hôpital pendant la garde de Meredith (qui a repris sa place de vraie héroine en un seul épisode.) Et hop, elle aurait l'azheimer. J'aime beaucoup l'idée de ces recherches particulièrement le fait que ce soit Meredith qui y participe, j'espère que la profondeur viendra renforcer le tout.

J'en viens à l'épisode musical, qui je pense, est globalement très apprécié. Ce n'est pas tellement mon cas, avis très mitigé. Je ne suis quand même pas arrivé à détester mais je ne suis pas rentrée dans le jeu. On aura découvert que Sara Ramirez & Chyler Leigh ont une très belle voix, pareil pour l'interprète d'Owen, qui m'a étonné. C'était cependant Too much, sans doute ridicule parfois et ça a coupé toute émotion quant à l'accident de Callie & Arizona. Bref, on était à mille lieux de l'épisode de la saison 3 où Meredith est en hypothermie. Qui reste dans les annales. La demande en mariage était pas mal tout comme la réponse finale. Je continue toutefois à penser que cette intigue trio avec Mark n'est pas l'idée du siècle. Mais admettez que les scénaristes en ont eu pas mal d'idées du siècle rien qu'en une saison.

CCCCCCCCCCC

 


 

 

Conclusion : Pas déçue de cette partie de la septième année de Grey's Anatomy. Je me demande toutefois comment elle finira de par ces intrigues bébés trop rasoirs et de la comparaison quant à l'année passée. Mais j'ai confiance. Les scénaristes maitrisent.