14 mai 2011

United states of Tara [1X01 à 3X06]

De Pilot

à

The Road to Hell is Paved with Breast Intentions

Copie_de_ccccc

tumblr_lkhpa5gFFT1qa22qso1_500 

tumblr_lkm1a8Bml61qzeh0mo1_500    tumblr_lew6trqI2n1qcgqbdo1_500

Ayant craqué sur le pilot quelques temps auparavant sur une chaine cablée (Canal + pour ne pas la nommer), je me suis vite décidée de visionner la suite. Cela ne m'a pas pris beaucoup de temps. Comment ne pas aimer cette famille de dingue ? Certains ne jurent que par les Walker (la famille nombreuse de Brothers & sisters.) Moi, j'adore retrouver les Gregson. Tout d'abord, Tara, cette femme aux multiples alters-égos (T, Buck, Alice, Gimme, Chicken, Shosanna et je crois que c'est tout), qui est interprétée par une actrice d'exception (Toni Colette) et il en fallait bien une pour parvenir à rendre les troubles de la personnalité crédible. Tara est entourée de son mari, Max, que j'apprécie ou n'aime pas au gré des épisodes, et de mes humeurs. J'aime beaucoup, la fille ainé, Kate, délirante, révolutionnaire, qui se donne parfois de grands airs mais qui ne parvient pas à s'envoler hors de sa maison parentale, elle se cherche et c'est très crédible à suivre. Vient ensuite son frère cadet, Marshall, qui est un homosexuel affirmé, aux abords coincé mais qui devient vite assez mature et à la recherche de nouvelles expériences. J'ai un coup de coeur pour Charmaine, la soeur de Tara. Au début, elle paraissait distante mais elle est en réalité aussi délirante que les autres, tantôt hystérique, tantôt souffrant encore de la maladie de sa son ainé qui a toujours pris plus de place qu'elle. Et puis, il y a Neil, collègue et meilleur ami de Max, acessoirement ex de Charmaine. Ce dernier est d'abord vu comme étant surtout doté d'un physique ingrat. Mais sa personnalité est intéressante une fois associée à Charmaine. Il a souvent raison et sait trouver les bons mots.

J'ai envie de définir United States of Tara, comme une série intelligente et originale. Et elle l'est. C'est particulièrement agréable une série qui n'a aucun tabou, et qui n'hésite d'ailleurs pas à foncer droit sur ces tabous. Le sexe est présent dans l'acte et dans les mots. L'abolition de ces barrières ne sont pas pour me déplaire. De plus, les personnages ont tous quelque chose à apporter de part l'intérêt qu'ils suscitent et je ne parle pas que de Tara. Ses enfants sont très intéressants aussi même si je n'aime pas chacune de leurs intrigues, particulièrement celle de Kate dans la saison 2 et son délire que je n'ai pas compris. En gros, la série évoque en long et en large la quête d'identité à travers le problème de Tara, la sexualité de Marshall, la vie professionnelle mais aussi affective de Kate, les envies et la maturité de Charmaine ... Une vraie bulle d'air frais. Les relations des personnages sont pour la plupart très réussies et donne lieu à de bonnes répliques, je pense notamment à Kate & Marshall puis Charmaine & Tara. Les alters sont plutôt réussis pour ça, ils trouvent leur place certains plus que d'autres. Ma préférence va vers T & Buck. J'ai plus de mal avec Alice, qui ne m'amuse pas plus que ça. La trouvaille de Shosanna m'a beaucoup surprise, excellente trouvaille métaphorique. Généralement, les épisodes ont un bon rythme (le format de 26 minutes aide), les fins sont alléchantes et donnent forcément envie de revenir.)

tumblr_lj8x14xpJH1qzm2geo1_500

tumblr_liyhu0NoYt1qzm2geo1_500    tumblr_ljzoitOc0F1qzm2geo1_500

L'authenticité est certainement une autre des qualités de la série. Malgré un thème peu courant, on suit les aventures des Gregson comme si on pouvait vivre la même chose. J'ai l'impression d'écrire une apologie d'United states of Tara mais rares sont les défauts qui pourraient me gâcher le plaisir que me procure l'écriture de Diablo Cody. Si vous aimez le style de la scénariste devenue célèbre grâce aux films Juno & Jennifer's Body ... la série vous plaira/plait forcément. Si les épisodes où Tara se transforme sont toujours très réussis, ceux qui ne marquent aucune transformation, ne démérite pas, bien au contraire. La saison 2, qui ne connait quasiment pas d'alters (excepté ce bon vieux Buck, toujours au top de sa forme) est encore plus réussie que la saison 1. Et la saison 3 promet déjà beaucoup. Beaucoup de moment cocasse (Charmaine & Tara qui se font masser, Buck qui craque pour une serveuse, Tara qui fait pipi sur ses parents qui dorment à cause d'un alter inhumain, Tara qui revient à ses cinq ans, Tara qui se retrouve à embrasser le soupirant de son fils ... il n'en manque pas.) Difficile de choisir une scène se démarquant des autres. United states of Tara est comme un best-of. Tout est digne d'intérêt. C'est touchant, sans être maladroit. Non vraiment, je suis bien incapable de trouver des défauts.

tumblr_lfytnqIMPB1qc2s5go1_500    tumblr_ljkw8cEyqx1qhhxqao1_500



Conclusion : Frais, poilant, original, maitrisé, touchant, superbement interprété ... C'est ça, United states of Tara.

 

Posté par w0wstella à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur United states of Tara [1X01 à 3X06]

Nouveau commentaire