14 juillet 2011

Pretty Little Liars [Du 2X01 au 2X04]

It's alive

The goodbye look

My name is trouble

Blind dates

The devil you know

cccc

   Copie_de_Sans_titre_6    E

 Cette première fournée de nouveaux épisodes est assez moyenne, ni trop bonne, ni trop mauvaise. La série reste assez stable. Les invraisemblances sont toujours de la fête. Voilà qu'on nous colle, prévisiblement une thérapeute. L'idée n'est pas innovante et son traitement non plus. A est toujours active. Mais le fait est que ça peut s'user. On ne sait toujours pas quelles sont ses vraies motivations. Je ne comprends pas, par exemple, cette histoire de colis et de flic ripoux mêlé à l'histoire, et aux magouilles de Jenna. Le mystère de Ian n'est pas trop mal entretenu, un peu prévisible mais pas inutile pour autant. Pour moi, il était évident qu'il n'était pas mort. Mais qu'il n'allait pas tarder à se faire assassiner. La scène de la découverte était, à mon goût, très réussie. Le personnage de Melissa est intéressant. Je n'arrive pas à savoir si elle est vraiment ce qu'elle semble être : une fiancée naïve. Je trouve que Spencer est un peu trop traitée comme un vilain petit canard mais j'ai l'impression que cela s'arrange pour apporter une nouvelle dynamique. J'aime toujours beaucoup ce personnage.


Je trouve Aria & Ezra bien inintéressants cette saison. Ils ne l'étaient pas beaucoup plus auparavant mais cette histoire d'ex, qui est présente sans l'être est assez agaçante. Ce couple n'évolue pas. Ils sont toujours un peu dans l'illégalité, c'est vrai. Mais j'aimerai les voir prendre plus de risques. Toute leur scène sont coupées avant que l'on n'en ait vu grand-chose. Ils me semblent trop présents sans l'être. Très étrange comme sensation. Je ne comprends pas trop le manège du frère d'Aria, que l'on voit soudainement, un peu plus. J'imagine que l'on en apprendra davantage. Je pense qu'on tente de nous faire croire qu'il est mêlé aux affaires de A ou d'Allison mais je n'y crois pas. J'ai l'impression qu'Emily devient moins inutile. Elle fait un peu avancer l'enquête, prend des risquies de par sa fausse lettre. J'ai bien aimé le coup de A. Mais, elle sera sûrement quand même prise pour sa bourse là où elle veut. Les enjeux restent minces. On lui colle une éventuelle nouvelle copine, la troisième quand même. Et comme par hasard, toutes les filles rentrant en contact avec elle, sont elles aussi lesbiennes. C'est peu subtil.

 

Hannah n'a pas eu droit à des intrigues très folichonnes cette saison. Elle s'occupe de son ami, Lucas, qui n'est pas intéressant pour un son et renoue sans renouer avec Caleb. Bon, finalement, ça recommence entre eux, et ça me va très bien. J'aime bien leur duo. Quant au retour de son père, rien de bien inattendu. Hannah reste un personnage attachant. Sa scène chez la psy avec l'arrivée hallucinante d'Alison n'était pas mauvaise, même si je l'ai trouvé un peu simpliste. Sinon, je trouve que Toby perd beaucoup en intérêt en cette deuxième saison, je continue à apprécier son duo avec Spencer mais il n'apporte plus grand-chose hormis le fait de la rassurer et elle en a bien besoin. Il est associé au frère d'Ali, nouveau débarqué, que l'on dépeint comme le nouveau personnage ambigu. C'est un peu une habitude dans la série, et c'est traité de façon assez grossière.

    PLL    PPL


 

Conclusion : Quelques élèments perturbateurs peuvent ralentir l'entrain que j'aurai à visionner la série, mais d'autres séquences rattrapent ce déclin. Pretty Little Liars reste le divertissement qui se veut être le Desperate Housewives des plus jeunes. Avec un touche de film angoissant.

 

 

Posté par w0wstella à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pretty Little Liars [Du 2X01 au 2X04]

Nouveau commentaire